• mobilii@tcontact.me
  • +32475472019
News Photo

Nettoyage diesel encrassé : efficace l'hydrogène ?

Le nettoyage d'un vieux diesel encrassé par injection d'hydrogène est une nouvelle méthode qui s'avère efficace.

L’encrassement est un mal qui affecte de nombreux diesels. Surtout s’ils sont abonnés aux parcours urbains. A la longue, les résidus carbonés de la combustion (la calamine) peuvent obstruer les artères du moteur et gripper des pièces sensibles et onéreuses (vanne EGR, injecteurs...). Jusqu'à présent, on comptait surtout sur les détergents contenus dans le carburant haut de gamme, voire, sur les additifs dits "décalaminant", pour maintenir son moteur propre. Malgré tout, cela peut ne pas suffire en cas de trajets réguliers à petites vitesses, les faibles températures atteintes ne permettant pas de correctement brûler les résidus de combustion. D'où colmatage...

De 75 à 100 €, l'injection d'hydrogène, solution miracle ?

Pour éliminer cette suie, certains professionnels s’équipent désormais de stations de décalaminage à hydrogène.

L’opération consiste à injecter dans l’admission d’air un mélange hydrogène-oxygène durant 30 minutes à 1 h 30, le moteur tournant au ralenti. Ce traitement a pour effet de décoller et "brûler" les dépôts noirâtres. Avec la promesse d’une triple action: régénérer les pièces encrassées, éliminer les fumées noires et améliorer puissance et consommation.

Deux vieilles autos testées et effectivement "rajeunies"

Notre Labo Auto Plus a passé au test deux vieilles autos pour vérifier l’efficacité de la recette.

Nous avons soumis deux véhicules bien fatigués – un Peugeot 806 HDI 110 de 250 000 km et une Ford Fiesta TDCi 68 – à un professionnel spécialisé dans le nettoyage à hydrogène.

Le cas du 806 HDi : deux problèmes sur trois réglés

Celui-ci présentait plusieurs symptômes au diagnostic moteur : mauvaise régulation du débit de carburant, pression de suralimentation incorrecte et des fuites sur les paliers de turbocompresseur. Sur trois alertes majeures signalées, les deux premières (débit de carburant, pression de suralimentation) ont été corrigées avec le décalaminage par hydrogène.
Ce qui va allonger la durée de vie du turbo (coût du remplacement: 1000 à 1500 €) et de la pompe à injection (1000 €). Pas négligeable pour 1 h de traitement à 75 € !

Le cas de la Fiesta TDCi : acceptée au contrôle technique
Réalisant surtout du parcours urbains, la Fiesta, malgré son faible kilométrage (65600 km), s'est vu recalée au contrôle technique (CT)  pour une opacité des fumées supérieure à la norme acceptable : 5,98 m-1 pour 3 m-1 tolérés sur ce modèle.
L’opération "hydrogène" a permis d’éliminer une majorité de fumées (taux d'opacité redescendu à 1,25 m-1) et de franchir l’obstacle du CT. Là aussi, l'opération a pris une heure et a été facturée 75 €. Rentable donc.

Seule contrainte, bien surveiller le filtre à particules (FAP)

Attention, avec un traitement à l'hydrogène, il faudra veiller à ne pas boucher le FAP

Gare à l'effet collatéral du nettoyage à hydrogène : la suie décollée de l'intérieur du moteur puis dégagée dans l'échappement va s’accumuler dans le filtre à particules et risque de le colmater. Il faut donc impérativement prévoir, avant et après traitement, un décrassage de ce dernier sur voie rapide. Pour être sûr de déclencher une régénération du FAP, vous devrez chauffer votre moteur pendant 20 mn puis rouler sur une portion de route où vous ne serez pas interrompu pendant 15 à 20 mn au moins, l'idéal étant 30 mn. Cela, tout en étant sûr de pouvoir maintenir une vitesse constante entre 3000 et 3500 t/min. Demandez à votre concessionnaire quels sont les critères de déclenchement d'un cycle de régénération du filtre à particules sur votre auto.

Partager cette nouvelle

Commentaire

Retrouvez plus de services à domicile